“Riches et pauvres dans l’Église ancienne”. Une réédition d’actualité

Au début des années ’60, en pleine époque des Trente glorieuses, la collection « Lettres chrétiennes » publiait un volume intitulé Riches et pauvres dans l’Église ancienne. Les Éditions Migne, qui à côté des collections « Pères dans la foi » et « Bibliothèque » redonnent vie à « Lettres chrétiennes », rééditent ce volume dans un contexte totalement différent, en pleine « crise de la zone euro ». Or il s’avère que les textes patristiques ici traduits sont plus que jamais en résonance avec l’actualité. Continuer la lecture de “Riches et pauvres dans l’Église ancienne”. Une réédition d’actualité

Une traduction japonaise de la Philocalie

Publiée pour la première fois à Venise, en 1782, la Philocalie des saints neptiques de Macaire de Corinthe (1731-1805) et Nicodème l’Hagiorite (1749-1809) a tenu lieu d’assise à toute la spiritualité orthodoxe, grecque ou slave, du 18e siècle à nos jours. Sur cette longue période, ce livre important – qui présente au fil des 1206 pages de l’original grec les textes d’une trentaine d’auteurs – a connu d’importants remaniements ou adaptations et de nombreuses traductions. Je cite ici les plus connues. Continuer la lecture de Une traduction japonaise de la Philocalie

Grégoire de Nazianze au 9e siècle. Présentation publique du Paris gr. 510

Le Paris gr. 510, luxueux manuscrit des Homélies de Grégoire de Nazianze, a été copié et enluminé pour le compte de Basile Ier, fondateur de la dynastie macédonienne. Il est remarquable pour la pureté de son texte, la qualité de son écriture en onciales, ainsi que pour la richesse de ses enluminures. Continuer la lecture de Grégoire de Nazianze au 9e siècle. Présentation publique du Paris gr. 510