Une Chaîne sur l’Octateuque à l’Institut français d’études byzantines

Nées en Égypte ou en Palestine, aux 5e-6e siècles, les chaînes exégétiques (Catenae, Σειραί) sur l’Ancien ou le Nouveau Testament ont, depuis cette époque, contribué à faciliter la compréhension des Écritures. Constituées d’extraits des grands commentaires d’auteurs tels qu’Origène, Théodoret de Cyr ou Cyrille d’Alexandrie, entre autres, elles ont conservé à travers les âges de nombreux fragments d’œuvres parfois perdues. De ce fait, les patristiciens et les philologues modernes ont considéré les chaînes comme un réservoir de textes anciens, les abordant de préférence du point de vue de la rareté et de l’intérêt de leurs fragments particuliers. On citera ainsi les travaux de Françoise Petit, qui a édité une reconstitution du commentaire de Sévère d’Antioche sur l’Exode (Leuven 1999). Continuer la lecture de Une Chaîne sur l’Octateuque à l’Institut français d’études byzantines

“Et toi!” Pour une nouvelle lecture d’une inscription d’Antioche

Hier soir, de retour de l’antique Antioche, un ami m’a soumis une énigme. Quel est le sens de l’expression ΚΑΙ ΣΥ (et toi!), que l’on relève sur une mosaïque du 2e siècle représentant un œil entouré d’êtres et d’objets maléfiques? Des collègues venaient d’en discuter longuement, sur le site-même. L’un avait affirmé que l’inscription était orthographiquement incorrecte. L’autre pensait qu’elle s’adressait au spectateur, pour le protéger des mauvais sorts. Un dernier considérait enfin que c’était une malédiction. Toutefois, peu convaincus de leurs propres explications, ils en avaient rapidement conclu qu’il s’agissait d’une «formule apotropaïque païenne». C’était se rallier, sans grands risques, aux rares indications que l’on trouve sur internet et ailleurs. Mise au pied du mur, comme Plutarque devant l’Epsilon de Delphes, je décidais malgré l’heure tardive de rechercher la signification de cette expression à la fois très simple et très obscure. Parole de byzantiniste! J’en avais vu de plus difficiles et, à mon tour, j’allais l’expliquer! Continuer la lecture de “Et toi!” Pour une nouvelle lecture d’une inscription d’Antioche

Le 11 novembre, fête byzantine: deux émissions sur saint Théodore Stoudite

À la faveur du 11 novembre, où les Églises d’Orient et d’Occident célèbrent Théodore Stoudite (759-826), deux émissions, animées par Alexis Chryssostalis et diffusées sur France Culture, reviennent sur l’histoire du monastère de Stoudios à Constantinople, ainsi que sur la figure de son célèbre abbé. Continuer la lecture de Le 11 novembre, fête byzantine: deux émissions sur saint Théodore Stoudite

La communauté grecque de Venise entre Réforme et Contre-Réforme: Charles de Guise, Zacharias Skordylios et le Greco

Sébastien Garnier a récemment soutenu un doctorat sur Syméon de Thessalonique et la réception, en Orient et en Occident, d’une de ses œuvres majeures, l’Explication touchant le temple divin, les ornements sacrés et la divine Mystagogie. Il vient de me transmettre le texte d’une conférence qu’il a récemment donnée et que j’ai le grand plaisir de publier ici.

*

Continuer la lecture de La communauté grecque de Venise entre Réforme et Contre-Réforme: Charles de Guise, Zacharias Skordylios et le Greco