Cinq cent cinquante-huit ans après… Un nouveau livre sur la prise de Constantinople

Cinq cent cinquante-huit ans après, et comme si c’était hier… Les événements dramatiques du 29 mai 1453 continuent de fonder l’identité et de nourrir l’imaginaire d’une bonne partie des populations du Sud-Est européen. Depuis ce mardi noir où le temps s’est figé, lamentations (θρήνοι), visions et prophéties prolifèrent, expressions d’un cauchemar dont nul ne semble réveillé. Continuer la lecture de Cinq cent cinquante-huit ans après… Un nouveau livre sur la prise de Constantinople

Écrits d’un exilé du Mont Athos

À l’occasion de la publication récente de deux recueils posthumes de Basile Krivochéine (1900-1985), le P. Job Getcha m’a communiqué le compte-rendu qu’on lira ci-dessous. Je lui renouvelle mes remerciements pour sa fidélité à « Graecia orthodoxa » ainsi que pour la générosité avec laquelle il contribue à ce blog. Continuer la lecture de Écrits d’un exilé du Mont Athos

La Revue des études slaves passe au numérique

Nous venons de l’apprendre : la mise en ligne de la Revue des études slaves sur le portail Persée est désormais une réalité. On peut d’ores et déjà consulter le texte complet des années 1992-2005 à l’adresse Revue des études slaves – version numérique. Les autres numéros seront mis en ligne prochainement.

Illustration : Eugène Delacroix, Saint Georges combattant le dragon, ou Persée délivrant Andromède (1847).

Semaine sainte à Athènes

Héraclite affirmait qu’on ne se baigne pas deux fois dans le même fleuve. Les Athéniens pensent sans doute qu’ils ne se réveillent pas deux fois dans la même ville, tant Athènes est changeante et imprévisible. Ici, tout coule, tout se transforme rapidement, les lieux, les gens, les discours. La nuit tombée, les pensées et les actions de la journée courent se perdre dans l’oubli et, au petit matin, le ciel de l’Attique recueille, telle une feuille blanche, de nouveaux projets.

Ainsi, en partant pour la Semaine sainte à Athènes, j’étais bien naïve de croire que le programme que je m’étais fixé serait suivi. Loin de là ! Tâches administratives sans fin, dossiers à préparer, rendez-vous reportés, contrariétés avaient entièrement miné l’esprit de componction dans lequel je m’apprêtais à passer ces quelques jours, loin des tempêtes du monde. Il ne me restait plus qu’à suivre le courant et à tirer profit des haltes que le hasard ou la providence allaient peut-être m’offrir. Continuer la lecture de Semaine sainte à Athènes