Révolution numérique : vers un nouveau “Linéaire B”?

Le 29 mars dernier, l’Académie des Sciences a annoncé la parution d’un rapport sur la préservation à long terme de l’information numérique :

E. Spitz (dir.), F. Laloë, J.-Ch. Hourcade, Longévité de l’information numérique. Les données que nous voulons garder vont-elles s’effacer?, Paris 2010.

Après la promulgation d’une Charte de l’Unesco sur le même sujet le 31 mai 2002, la question s’est en effet posée avec acuité au niveau international. Mais, à ce jour, très peu de solutions concrètes ont été apportées. Il semble d’ailleurs que certaines données stockées il y a quelques décennies sont déjà irrémédiablement perdues. À titre d’exemple, citons le cas évoqué dans le préambule de cette même Charte: Continuer la lecture de Révolution numérique : vers un nouveau “Linéaire B”?

Le Christ, la lune et le soleil

le char du prophète Elie

En ce Dimanche des Rameaux, également jour du passage à l’heure d’été pour les écosensibles que nous sommes, je me suis laissée aller à quelques rêveries à propos de notre calendrier occidental, un calendrier solaire dont les chars de feu d’Apollon et du Prophète Elie, mais surtout le Christ «soleil de Justice» (Mal 4, 2), ont été les plus éclatants symboles.

Cette année en effet, l’Eglise orthodoxe ne fête pas seulement Pâques en même temps que les Eglises catholique et protestante. Elle retient aussi le 4 avril pour sa célébration. Il s’agit de la date la plus haute possible pour le comput orthodoxe, qui fixe nécessairement cette fête dans une période commençant le 4 avril et s’achevant le 8 mai. On précisera que cette période s’étend du 22 mars au 25 avril pour les catholiques. Continuer la lecture de Le Christ, la lune et le soleil

Byzance et la naissance de la chrétienté russe

sauveur de zvenigorod

A l’occasion de l’exposition «Sainte Russie» qui se tient au Louvre du 5 mars au 24 mai 2010, l’Institut européen des sciences religieuses a organisé une journée de formation sur le thème de «La Russie orthodoxe : art, histoire et religion», une journée à laquelle j’ai été invitée à parler. On trouvera ci-dessous le texte complet de cette conférence, dont voici les parties:

• Premiers contacts
• Le baptême de Vladimir et l’installation d’un «métropolite des Russes»
• Le métropolite de Kiev dans le «Commonwealth» byzantin
• Les traductions du grec au slavon et le choix de l’unité liturgique
• L’orthodoxie russe, un christianisme sans hellénisme
• L’Eglise russe, fille du Concile de Nicée II

Continuer la lecture de Byzance et la naissance de la chrétienté russe

Sous le regard du Très-Haut

Pantocrator, Chora, Istanbul

Il fait beau, enfin.
Les rats quittent leurs bibliothèques et les grenouilles leurs bénitiers.
Sur la plus grande photo du monde, deux jolies coupoles orthodoxes se faufilent parmi les toits de Paris.
Regardez!

Saint-Alexandre-Nevski (1861)

Saint-Stéphane (1895)

*


• Sur ces monuments parisiens, on pourra lire :

N. ROSS, Saint-Alexandre-sur-Seine: l’église russe de Paris et ses fidèles. Des origines à 1917 (Collection historique de l’Institut d’études slaves 79), Paris 2005, 320 p.
A. TOMADAKIS, A. CHRYSSOSTALIS, Saint-Stéphane – Agios Stephanos. Livre du centenaire de la cathédrale orthodoxe grecque Saint-Stéphane de Paris (Archevêché orthodoxe grec en France), Paris 1995, 107 p.

• Sur la plus grande photo du monde : Paris 26 gigapixels

Photo: Le Pantocrator de Chora, Istanbul, Turquie.

Quarantaine : mais quelle est sa durée ?

Echelle sainte, 16e siècle.

Nous avons tous, un jour ou l’autre, répondu sans peine à la question de savoir quelle était la couleur du cheval blanc d’Henri IV. Mais serions-nous capables de dire combien de jours dure la Sainte Quarantaine (Αγία Τεσσαρακοστή)? En effet, si le jeûne du Christ dans le désert, modèle du jeûne prépascal, fut bien de quarante jours, la durée effective du Grand Carême, qui a varié selon les régions dans l’Église ancienne, est bien moins connue. Au 8e siècle, en Palestine, elle a même donné lieu à une violente polémique.
À travers un texte de Jean Damascène, le De sacris jejuniis (à télécharger en traduction française), je vous propose de nous reporter au cœur de cette controverse. Quant à la question de la date des calendes grecques, je la laisserai pour l’instant en suspens… Continuer la lecture de Quarantaine : mais quelle est sa durée ?

Miracle dans la presse. Des journalistes en odeur de sainteté.

icône miraculeuse de Garges-lès-GonesseJ’avais à peine fini mon compte rendu sur la légende de saint Nicolas— un saint myroblyte —, quand le téléphone sonna. Une voix jeune, entreprenante, me demanda quelle était mon opinion sur l’icône miraculeuse du Val-d’Oise.

J’en ignorais tout. Car on n’en parlait dans aucun recueil de miracles, dans aucune Vie de saint byzantin. L’icône de Garges-lès-Gonesse faisait simplement l’actualité depuis deux jours. Dans un pavillon de la banlieue parisienne, chez des orthodoxes relevant de la juridiction du patriarcat d’Antioche, une icône de la Vierge dégageait des petits filets gras qui coulaient sur le mur. Un début de pèlerinage, avec plus de trente visiteurs par jour, était en train de se mettre en place. Continuer la lecture de Miracle dans la presse. Des journalistes en odeur de sainteté.