Un ouvrage remarquable conservé à l’IFEB : la Bible de Moscou de 1663

Les spécialistes le savent bien : la prestigieuse “Bible de Moscou” est un ouvrage aussi illustre que rare à trouver dans les bibliothèques occidentales. Un exemplaire en est cependant conservé à l’Institut français d’études byzantines (Bibliothèque Jean de Vernon, ICP, Paris).

Il est issu de la collection constituée par Pie Neveu (1877-1946), évêque latin de Moscou de 1926 à 1936(*). Ce dernier l’a légué à l’IFEB avec une série d’autres ouvrages majeurs pour le monde slave : Trebnik de Pierre Mohila (Kiev 1646), Kormčaja kniga (1653), Kamen Very de Stefan Javorskij (Pečerskaja Lavra 1730), éditions anciennes du Dobrotoljubie. Continuer la lecture de Un ouvrage remarquable conservé à l’IFEB : la Bible de Moscou de 1663

“Riches et pauvres dans l’Église ancienne”. Une réédition d’actualité

Au début des années ’60, en pleine époque des Trente glorieuses, la collection « Lettres chrétiennes » publiait un volume intitulé Riches et pauvres dans l’Église ancienne. Les Éditions Migne, qui à côté des collections « Pères dans la foi » et « Bibliothèque » redonnent vie à « Lettres chrétiennes », rééditent ce volume dans un contexte totalement différent, en pleine « crise de la zone euro ». Or il s’avère que les textes patristiques ici traduits sont plus que jamais en résonance avec l’actualité. Continuer la lecture de “Riches et pauvres dans l’Église ancienne”. Une réédition d’actualité

Une traduction japonaise de la Philocalie

Publiée pour la première fois à Venise, en 1782, la Philocalie des saints neptiques de Macaire de Corinthe (1731-1805) et Nicodème l’Hagiorite (1749-1809) a tenu lieu d’assise à toute la spiritualité orthodoxe, grecque ou slave, du 18e siècle à nos jours. Sur cette longue période, ce livre important – qui présente au fil des 1206 pages de l’original grec les textes d’une trentaine d’auteurs – a connu d’importants remaniements ou adaptations et de nombreuses traductions. Je cite ici les plus connues. Continuer la lecture de Une traduction japonaise de la Philocalie

Grégoire de Nazianze au 9e siècle. Présentation publique du Paris gr. 510

Le Paris gr. 510, luxueux manuscrit des Homélies de Grégoire de Nazianze, a été copié et enluminé pour le compte de Basile Ier, fondateur de la dynastie macédonienne. Il est remarquable pour la pureté de son texte, la qualité de son écriture en onciales, ainsi que pour la richesse de ses enluminures. Continuer la lecture de Grégoire de Nazianze au 9e siècle. Présentation publique du Paris gr. 510

Un prince pour Noël

Un domaine d’études en grande partie inexploré, une abondance de sources inédites et désormais numérisées. Voilà de quoi faire le bonheur des spécialistes du christianisme orthodoxe. Ces derniers jours, au hasard de mes lectures sur l’admirable base de données de l’Université Aristote de Thessalonique, mon attention a été retenue par un manuscrit de la Bibliothèque d’Argyroupolis (actuellement à Naoussa en Macédoine). Continuer la lecture de Un prince pour Noël

Écrits d’un exilé du Mont Athos

À l’occasion de la publication récente de deux recueils posthumes de Basile Krivochéine (1900-1985), le P. Job Getcha m’a communiqué le compte-rendu qu’on lira ci-dessous. Je lui renouvelle mes remerciements pour sa fidélité à « Graecia orthodoxa » ainsi que pour la générosité avec laquelle il contribue à ce blog. Continuer la lecture de Écrits d’un exilé du Mont Athos

Femmes grecques, sorcières à Venise

Isabella était la fille naturelle du noble vénitien Zan Paolo Malipiero. Avec un grec de Rhodes prénommé Théodore, elle eut une fille, Tarsia, qui grandit parmi les grecs de la diaspora. Très jeune, Tarsia entra comme novice au monastère féminin orthodoxe de Venise, où elle reçut son éducation. Elle en sortit pourtant à l’âge de 13 ans, pour épouser un marin originaire d’Andros, lui aussi appelé Théodore. Au cours d’un voyage, Théodore fut capturé par des Turcs et disparut à jamais. Continuer la lecture de Femmes grecques, sorcières à Venise

Entre Constantinople et Thessalonique : la correspondance de Nicolas Cabasilas (vers 1322-vers 1399)

Remparts de Thessalonique

Marie-Hélène Congourdeau est bien connue pour son édition de la Vie en Christ dans la collection des Sources chrétiennes (Paris 1989 et 1990), ainsi que pour ses nombreux articles scientifiques sur Nicolas Cabasilas. Dans l’élégante publication bilingue qui vient de paraître aux Belles Lettres (Paris 2010), elle rassemble, traduit et commente sa correspondance, qui était jusqu’à présent éparpillée dans plusieurs éditions indépendantes. Continuer la lecture de Entre Constantinople et Thessalonique : la correspondance de Nicolas Cabasilas (vers 1322-vers 1399)

Un sceau du 9e siècle à l’IFEB

sceau IFEB n°12

Avec son lot de rangements, la rentrée réserve parfois de bonnes surprises. Cette semaine, un sceau conservé dans la collection de l’Institut français des études byzantines nous a discrètement rappelé son importance. Il s’agit de l’IFEB n° 12, un spécimen unique décrit en 1963 par Vitalien Laurent.

Cet exemplaire nous a d’abord frappé par sa beauté. La notice de Laurent nous a révélé par la suite sa valeur historique. Continuer la lecture de Un sceau du 9e siècle à l’IFEB

Une thèse et deux émissions radio sur le P. Dumitru Stăniloae (1903-1993)

Doctorant à l’EPHE, Stefan Stroia a activement participé au séminaire Christianisme orthodoxe depuis plusieurs années. Heureux aboutissement de recherches longues et minutieuses, il a soutenu sa thèse de doctorat avec succès le 16 décembre dernier. Son sujet: Dumitru Stăniloae (1903-1993) et le renouveau de la théologie orthodoxe de langue roumaine: la doctrine sacramentaire (dir.: Claude Langlois).

Un sujet très actuel, mais dont on mesure mal la difficulté.

Stefan Stroia a lu pour nous l’imposante œuvre théologique du P. Dumitru Stăniloae et, dans sa thèse encore inédite, il a ouvert des voies permettant de la comprendre simplement, peut-être même facilement. Invité par Alexis Chryssostalis à révéler quelques aspects de son travail à l’émission Orthodoxie, sur France Culture, il a enregistré deux émissions qui seront diffusées les dimanches 18 juillet et 1er août (8h-8h30) : programme France Culture-Orthodoxie.

On trouvera ici quelques compléments à ces deux émissions. Continuer la lecture de Une thèse et deux émissions radio sur le P. Dumitru Stăniloae (1903-1993)