Une Chaîne sur l’Octateuque à l’Institut français d’études byzantines

Nées en Égypte ou en Palestine, aux 5e-6e siècles, les chaînes exégétiques (Catenae, Σειραί) sur l’Ancien ou le Nouveau Testament ont, depuis cette époque, contribué à faciliter la compréhension des Écritures. Constituées d’extraits des grands commentaires d’auteurs tels qu’Origène, Théodoret de Cyr ou Cyrille d’Alexandrie, entre autres, elles ont conservé à travers les âges de nombreux fragments d’œuvres parfois perdues. De ce fait, les patristiciens et les philologues modernes ont considéré les chaînes comme un réservoir de textes anciens, les abordant de préférence du point de vue de la rareté et de l’intérêt de leurs fragments particuliers. On citera ainsi les travaux de Françoise Petit, qui a édité une reconstitution du commentaire de Sévère d’Antioche sur l’Exode (Leuven 1999). Continuer la lecture de Une Chaîne sur l’Octateuque à l’Institut français d’études byzantines